LFCE: Ligue Française contre l'Epilepsie

Bourses LFCE

L’appel à candidatures pour les Bourses 2022 est FERMÉ !

 

Dossier de candidature

 

Montant des dotations

Dotations de 40 000 € pour financer ou contribuer à un salaire (charges incluses).

Conditions d’attribution

Les bourses (d’une année maximum et non renouvelables) s’adressent à des candidats âgés de moins de 40 ans :

  • soit internes de spécialité ou docteurs en médecine préparant un master 2, une thèse d’université ou un séjour post-doctoral à l’étranger ;
  • soit chercheurs non statutaires préparant une thèse d’université et devant financer une quatrième année ou hercheurs non statutaires de niveau postdoctoral.

Les thématiques abordées devront être en rapport direct avec l’épileptologie et la conduite de la recherche devra s’appuyer sur une équipe de recherche française.

La bourse pourra permettre d’assurer le financement de tout ou partie du salaire d’un chercheur clinicien ou non clinicien lors d’un séjour à l’étranger à la condition que ce séjour s’intègre dans une perspective scientifique et de carrière directement en lien avec l’équipe française de rattachement.

La gestion de la dotation sera obligatoirement effectuée par une structure française parmi les suivantes : Universités – Hôpital – EPST (INSERM, CNRS ou équivalent). Il est indispensable d’identifier dès l’étape de candidature la tutelle gestionnaire anticipée.

 

Dépôt du dossier

Votre dossier (rédigé en français ou en anglais) devra impérativement comprendre les éléments suivants :

  1. Votre lettre de motivation ;
  2. Votre curriculum vitae (1 page maximum) ;
  3. L’exposé du projet (4 pages maximum) présentant clairement l’état actuel du sujet avec les
    références essentielles, les objectifs, la description des méthodes utilisées, le déroulement du programme et sa durée, votre rôle dans ce projet et les résultats attendus ;
  4. Le résumé du projet en 1 page qui sera diffusé à tous les membres du jury ;
  5. La lettre de soutien du directeur du laboratoire ou chef de service dans lequel se déroulera votre recherche ou votre formation ;
  6. Pour les candidatures intégrant un séjour à l’étranger, une lettre du responsable associé au projet précisant les objectifs de ce séjour par rapport à un projet professionnel dans une équipe française ;
  7. Document type précisant la tutelle gestionnaire anticipée ;
  8. La liste de vos publications (1 page maximum).

Tout dossier incomplet ne sera pas étudié.

Informations complémentaires :

  • Les auditions auront lieu le vendredi 24 juin 2022 par visioconférence (Zoom).
  • Les lauréats devront être présents lors des JFE qui se dérouleront à Grenoble du 4 au 7 octobre 2022 (la participation est prise en charge par la LFCE).

 

 

 

 

 

Lauréats 2021

  • CATALA Amélie

    LTSI-INSERM U1099, université de Rennes 1 – Rennes
    « Identification of pre-ictal volatile organic compounds associated with seizure events as biopredictors of epileptic seizures »
    Dotation : 35 000 €

Biographie :

Amélie Catala, PhD, est une chercheuse avec un intérêt marqué pour la recherche interdisciplinaire sur le comportement animal, intégrant l’éthologie appliquée, les neurosciences, la cognition et l’analyse chimique. Après avoir étudié la cognition canine et la théorie de l’esprit, elle a travaillé sur l’interaction homme-animal et le traitement olfactif canin à des fins appliquées telles que la détection biomédicale, en particulier dans le cadre de l’épilepsie humaine. Amélie travaille actuellement sur différents projets de recherche liés à la détection biomédicale avec des chiens.

Découvrez le projet de CATALA Amélie en vidéo cliquant sur le lien ci-après : présentation

  • FLAUS Anthime

    Hospices Civils de Lyon – Lyon
    « IRM-TEP Haute-Qualité par apprentissage profond (deep learning): application à la détection des foyers épileptogènes sur des données réelles »
    Dotation : 35 000 €

Biographie :

Anthime FLAUS est chef de clinique des universités-assistant des hôpitaux en médecine nucléaire dans le service de médecine nucléaire sur le Groupement Hospitalier Est des Hospices Civils de Lyon.

Anthime FLAUS débute actuellement sa thèse de science intitulée « IRM-TEP Haute-Qualité par apprentissage profond (deep learning): application à la détection des foyers épileptogènes sur des données réelles. La  méthode développée permettra d’obtenir une image TEP en super résolution (meilleur constraste, meilleure résolution, réduction du bruit) à partir d’une image TEP acquise en routine clinique pour permettre une meilleure détection des foyers. Il sera encadré par le Dr Nicolas Costes du centre de neurosciences de Lyon (CRNL), par le Dr Carole Lartizien du centre de recherche en acquisition et traitement de l’image pour la santé (CREATIS) et par le Pr Hammers du King’s College London où il effectuera une mobilité d’un an en 2022. De plus ce travail sera en étroite collaboration avec le service de neurologie fonctionnelle et épileptologie des Hospices Civils de Lyon du Pr Rheims.

Anthime FLAUS a effectué un double cursus médecin-ingénieur. Il a suivi une formation d’ingénieur civil des Mines ainsi qu’un master 2 en ingénierie biomédicale qui lui ont permis d’acquérir les bases en traitement de données et en traitement d’images. Il a effectué son stage de master au King’s College à Londres, pour acquérir une première expérience en imagerie hybride TEP-IRM en neurologie dans le service du Pr Hammers.

En parallèle, Anthime FLAUS a suivi un internat de médecine nucléaire au cours duquel il a eu la chance de travailler dans le Service Hospitalier Frédéric Joliot à Orsay, le berceau de la TEP, où il a pu acquérir de solide compétence en TEP dans le domaine de l’épilepsie avec le Dr Chassoux.

 

  • MAAZOU BIBA Najoua

    Aix Marseille université / Institut de neurobiologie de la méditérannée – Marseille
    « Etude des mécanismes physiopathologiques d’une forme d’encéphalopathie épileptique et développementale causée par un variant pathogène de KCNQ2/Kv7.2 »
    Dotation : 35 000 €

Biographie :

Najoua a obtenue une licence en biologie moléculaire à l’université d’Angers puis elle a fait son master en neurosciences à Aix Marseille université et c’est au cours de ce master que qu’elle a commencé à travailler sur le thème de l’épilepsie du lobe temporal au cours de mon premier stage à l’INS avec Monique esclapez; et pendant le deuxième stage à l’INMED avec Laurent Aniksztein,  elle a travaillé sur les encéphalopathies épileptiques et développemental lié aux variants du gêne KCNQ2/Kv7.2 et c’est ce sujet la qui est devenus par la suite son projet de thèse au cours de laquelle j’ai elle a publié un article dans Epilepsia (Milh, Roubertoux, Biba et al., 2020 (Epilepsia)) et le deuxième article est un preprint sur BioRxiv (Biba et al, 2020 (BioRxiv)).

 

Lauréats 2020

  • DOUBLET Thomas

    Institut de neurosciences systemes, université Aix-Marseille – Marseille
    « Cognitive deficit in a model of temporal lobe epilepsy during a learning by observation task »
    Dotation : 35 000 €

    Découvrez le projet de Thomas Doublet en vidéo cliquant sur le lien ci-après : présentation

  • GIROUD Jérémy

    Université Aix-Marseille – Marseille
    « Corrélats anatomo-fonctionnels de la compréhension de la parole chez les patients épileptiques »
    Dotation : 35 000 €

Découvrez le projet de Jérémy Giroud en vidéo cliquant sur le lien ci-après : présentation

  • RIBIERRE Théo

    ICM (Institut du Cerveau) – Paris
    « Senolytic therapy targeting premature senescence in mTOR-related refractory neurodevelopmental epilepsy Nom du Directeur de projet »
    Dotation : 35 000 €

Lauréats des années précédentes

  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010