LFCE: Ligue Française contre l'Epilepsie

Alerte information !

Une étude qui vient de paraître dans le JAMA Neurology fait état d’un risque avéré de retard neurodéveloppemental et de survenue de troubles du spectre autistique chez les enfants nés de mères traitées par Topiramate pendant leur grossesse. Cette étude a porté sur une vaste cohorte Danoise de 24 825 enfants nés de mères ayant pris des médicaments anti-épileptiques pendant leur grossesse pour diverses pathologies dont l’épilepsie chez 16 170 femmes.

 

On retrouve chez les enfants nés de mères traités en monothérapie par Topiramate un risque accru de 4.3 % de troubles du spectre autistique et de 3.1 % de retard neurodéveloppemental.

 

Le risque tératogéne du Topiramate était déjà connu. Cette nouvelle étude confirme de bien informer les patientes de l’absolue nécéssité d’une contraception efficace en cas de prise de Topiramate et d’encadrer la prescription du Topiramate chez les jeunes femmes en âge de procréer en rappelant que la molécule est contre-indiquée pendant la grossesse.